La Communication De La Production Ecrite

Vengeance de l'épreuve écrite

Le système axiomatique du calcul des prédicats nous, ayant ajouté aux schémas énumérés ci-dessus les calculs des énonciations (en vue de, certes, le passage vers le langage de la logique suivant quatre et une règle :

La définition : n'importe quelle constante objective variable et objective est le terme; si est et f ¸ ⁿ est n-local objectif, f ¸ ⁿ (il y a un terme; rien, excepté indiqué dans les points et, ne pas est le terme.

À l'issue du paragraphe donné concernant la sémantique de la langue, il est important de remarquer que bien que les règles aux expressions de la langue, faisant au total cette sémantique, sont orientées sur des significations à les cas concrets, leur signification principale est qu'eux indiquent les principes totaux, les moyens totaux de la transformation des formules de la langue aux expressions intelligentes. À une telle interprétation des règles indiquées la sémantique par lui-même la théorie des expressions de la langue donnée (qui appellent aussi comme la théorie.

L'énonciation B ₀ si et suit seulement si cette relation a lieu entre la multitude de formules et à, les énonciations mentionnées représentant les formes logiques. La dernière relation ⊨ a lieu,. I.e. au nombre d' il y a une sous-multitude finale des formules 1..., n (n> = un tel que (1 et... Et n) ⊨ S. le Dernier rapport, comme dans la logique, équivalentement ce que de la multitude 1..., n il faut à qu'indique à son tour sur marqué auparavant — dans la logique des énonciations — la propriété de la relation du parcours, étant que si une certaine énonciation suit de quelque multitude, il est la conséquence aussi n'importe quel élargissement de cette multitude.

La relation du parcours entre les formules A ₀ ⊨ B ₀ a lieu. I.e. à n'importe quelle interprétation descriptif à Et et à et à chacuns des significations aux variables à l'authenticité du premier est véritable et, autrement dit, faussement premier ou est véritable deuxième. dans l'aspect de plus que, premièrement, si un certain le terme est interprété de quelle façon à Et, de la même manière il est interprété et à (certes, en présence de lui dans celle-ci des formules, et, deuxièmement, tout libre par la même variable à Et et À la même signification. De la multitude d'énonciations ₀

La possibilité des diverses interprétations des formules avec les variables libres indique à l'existence divers ou, comme on dit, de diverses interprétations des variables elles-mêmes libres dans les formules. Distinguent en général trois possible des variables libres au nombre des formules.

Utilisé dans les définitions du terme et la formule et f ¸ ⁿ, P ¸ ⁿ, A, B, x (et il est possible par la suite x ₁, x ₂ et etc.) — les signes du métalangage appelé aussi par variables possibles qui sont les expressions correspondant de la langue décrite (d'objet).

Il est évident que dans les énonciations mentionnées avec les variables libres ces variables ont l'interprétation conventionnelle, à qui nous nous tiendrons et par la suite, bien que non la possibilité de l'utilisation de telles énonciations, dans les conclusions et les preuves avec l'interprétation de la généralité de leurs variables libres. Strictement parlant, notamment conventionnel correspond à la notion du parcours logique. Et à les interprétations de la généralité à la construction des conclusions et, sont demandées les restrictions spéciales.

Les formules. Parmi ces expressions il y a des analogues des propositions énonciatives de la langue naturelle, et les formes — les prédicats représentant la catégorie spéciale sémantique, qui ne se détache pas, — au moins, manifestement — dans la langue naturelle.

Nous soulignerons encore une fois la signification de l'interprétation (l'ensemble des règles I). En présence des règles III, c'est-à-dire à la compréhension donnée des constantes logiques définissant le type de la langue, de diverses interprétations engendrent du système donné syntaxique les en réalité diverses langues du type donné (à qui chaque fois seulement quelque partie initial descriptif.

Comme dans la logique des énonciations, nous disons que pour A ₀ et B ₀ (exprimé maintenant dans le langage de la logique décrit, la relation du parcours logique A ₀ ⊨ B ₀, si et seulement s'il a lieu pour les formules Et et 1 des énonciations indiquées représentant les formes logiques a lieu.